CALCULEZ VOTRE QI (Dès 7 ans)

LE QUOTIENT INTELLECTUEL

Définition :

Terme générique qui compare les performances intellectuelles d'un individu à des questions précises par rapport aux performances de l'ensemble de la population.

QI = Age mental / Age chronologique X 100  

  (1912, Binet et Simon _ France)

Les cas extrêmes :

Les tests grace aux jeux de reflexion, jeux de logique, jeux mathématiques, jeux de mémoire... :

QI classique = QI en âge mental               

QI  standard = QI en rang        

Moyenne  100

Ecart type 15 

CORRESPONDANCE ENTRE QI, NOTES STANDARD ET RANG

QI 85 90 95 100 105 110 115 120 125 130 135 140 145
Note standard subtest 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Rang sur 100 enfants 84 75 63 50 37 25 16 9 5 2 1 4/1000 1/1000
n

En 1939, David Wechsler modifie le traitement statistique des tests afin d'avoir des résultats non plus en âge mental, ni en QI, mais en rang par rapport à une population (cf. tableau ci-dessus), l'individu étant comparé non plus à des personnes d'âges différents mais à la population de son âge. La moyenne est à 100 et la déviation standard à 15 ; 50 % des individus obtiennent un QI entre 90 et 110.

Historique :

- 1890 CATTELL (USA) : Mental test

- 1905 BINET-SIMON (France) 1ère échelle métrique de l’intelligence

En 1912, Binet et Simon, psychologues français, créent le premier test de quotient intellectuel permettant de mesurer le développement intellectuel des enfants par rapport à leur ans. Ce quotient divisait l'âge mental par l'âge chronologique multiplié par 100.

- 1912 STERN (Allemagne) QI en âge mental

- 1916, TERMAN (USA) adapte le test de QI de Binet-Simon en test dit "Stanford-Binet" qu'il utilise pour son étude longitudinale de 1921 à nos jours décrivant 1528 enfants surdoués détectés à un âge moyen de 11ans, dont le QI était supérieur ou égal à 130.

- 1939 WECHSLER traitement statistique en rang dans la population.

 En 1939, David Wechsler modifie le traitement statistique des tests afin d'avoir des résultats non plus en âge mental, ni en QI, mais en rang par rapport à une population (cf. tableau ci-dessus), l'individu étant comparé non plus à des personnes d'âges différents mais à la population de son âge. La moyenne est à 100 et la déviation standard à 15 ; 50 % des individus obtiennent un QI entre 90 et 110.

L'échelle d'intelligence de Wechsler ou WPPSI-R (forme révisée) est utilisée de 4 ans à 6 ans et demi, le WISC-R pour les enfants de 6 ans et demi à 16 ans. Ces tests comprennent cinq subtests verbaux (QI verbal) et  cinq subtests de performance (QI performance). Le QI global standard est obtenu à partir du QI verbal et performance.

Tests culturels :

- Wechsler

3 tests en fonctions de l’âge :

  • WPPSI-R 3 ans à 7 ans 3 mois

  • WISC-III 6 ans à 16 ans 11 mois

  • WAIS-III 16 ans 11 mois - 89 ans

WPPSI-R : 

12 subtests

- Trois notes composites : QI Verbal, QI performance, QI total

- Pas d’interprétation QI total si différences de 12 points entre QIV et QIP

 

WISC-III :

(Wechsler Intelligence Scale for Children)
13 subtests
Echelle verbale :
  • Information (connaissances)
  • Similitudes (évaluation concepts verbaux)
  • Arithmétique
  • Vocabulaire (mots à définir)
  • Compréhension (conséquences d’un événement)
  • Mémoire des chiffres
WISC : 
Echelle performance
- Compléments images (identifier éléments manquants)
- Code
- Arrangement d’images
- Cubes
- Assemblage d’objets (puzzles)
- Symboles
- Labyrinthe
 

Autres tests de QI :

Cattell (aculturel)
Raven (aculturel)
D 2000 (aculturel)
K-ABC (Kaufman Assessment Battery for Children) 2 ans et demi à 16 ans
- Processus séquentiel ou simultané (style cognitif)

L' EXAMEN PSYCHOLOGIQUE

Il comporte au minimum :

- Un entretien initial avec les parents et l’enfant lors duquel sont évoqués le passé, le contexte actuel, les difficultés et les espoirs ainsi que la demande de la famille.

- Le passage d’une batterie de tests psychométriques permettant d’aboutir à l’évaluation des QI. L’ANPEIP recommande certains tests dont la validité est reconnue.

- Un entretien terminal avec les parents lors duquel sont présentés les résultats et les enseignements qui résultent du profil psychologique de l’enfant, compte tenu également de ce que l’entretien et le comportement ont révélé de la personnalité de l’enfant.

- Un compte-rendu écrit qui doit être envoyé par la suite à la famille et qui comporte non seulement les résultats chiffrés aux différents tests mais également la signification de ces résultats et les conseils qui en découlent.

Cet examen psychologique de base peut être complété par des tests visant à analyser la personnalité, à déterminer la latéralité et le développement psychomoteur, à évaluer la maîtrise de la lecture, etc.. lorsqu’un problème particulier mérite d’être approfondi. L’ANPEIP considère comme tout à fait insuffisant un compte-rendu qui ne comporterait que les notes et les QI sans commentaire. Tout psychologue compétent sait qu’un examen psychologique ne se résume pas par la seule note du QI !

POUR PASSER LE TEST ET CALCULER VOTRE QI SELECTIONNEZ VOTRE PAYS
Allopass, le micro-paiement pour tous les Webmasters !